Skip to Content

La moitié* des Belges refuse de payer plus pour un logement vert

80 % des répondants y consentiraient moyennant un soutien des autorités

D'après les chiffres de la Commission Européenne, il faudrait rénover et isoler au moins deux fois plus de logements qu'aujourd'hui pour réduire à zéro les rejets de gaz à effet de serre. Selon une récente étude menée pour le compte de Reynaers Aluminium, 8 personnes sur 10 aimeraient que cet objectif soit atteint, mais 1 sur 2 l'estime irréaliste en raison du coût élevé des chantiers du bâtiment et des formalités administratives à respecter. C'est pourquoi, selon 80 % des répondants, les autorités devraient mettre en place un meilleur soutien fiscal et simplifier les procédures.

Parmi les consommateurs belges qui ont fait bâtir une habitation au cours des 5 dernières années, 1 sur 2 a utilisé des matériaux de construction durables.  

L'étude de Reynaers révèle une étonnante évolution des mentalités : 2 Belges sur 3 occupés à bâtir leur logement ou comptant le faire dans un avenir proche se disent prêts à respecter les principes de Green Architecture**. Ils consistent à se soucier surtout de l'efficience énergétique du logement en isolant correctement les fenêtres, les murs et la toiture et en consommant l'eau de façon écoresponsable. Plus de 4 futurs bâtisseurs sur 10 déclarent avoir des projets d'installation de fenêtres à double ou triple vitrage. Mais cet enthousiasme pour rendre les logements plus respectueux de l'environnement est déjà moins vif pour les autres investissements de grande ampleur. Seul 1 répondant sur 3 compte faire installer une citerne d'eau de pluie, un thermostat intelligent ou des panneaux solaires, et seulement 5 % une pompe à chaleur. Un quart des gens ayant fait bâtir ou rénover ont déclaré avoir utilisé du bois pour l'ossature du logement ou des matériaux de construction recyclés.

Le revers de la médaille, c'est que la moitié de ces maîtres d'ouvrage ne veulent pas débourser davantage pour une architecture plus écoresponsable : seul 1 Belge sur 3 serait réellement disposé à le faire.

"Cette année encore, les normes d'efficience énergétique dans le bâtiment se sont durcies avec le relèvement des niveaux E et S. Cela exige désormais des investissements dans des matériaux hautement isolants, donc plus coûteux. Mais il ne faut pas perdre de vue l'effet de retour sur investissement, certainement dans le cas de matériaux durables plus répandus. Nous constatons ainsi que les consommateurs qui se tournent vers les systèmes de portes et de fenêtres de Reynaers Aluminium optent presque systématiquement pour des solutions hautement isolantes. Peut-être en sera-t-il de même pour d'autres investissements à l'avenir, comme les pompes à chaleur et les panneaux photovoltaïques, pour lesquels le seuil d'acceptation demeure très élevé aujourd'hui", explique Stephanie Gross, marketing manager de Reynaers Aluminium.

Indispensables incitants des autorités

8 Belges sur 10 trouvent que les autorités doivent adapter la fiscalité afin de stimuler le recours aux solutions écoresponsables pour le logement. Pour l'instant, une majorité des répondants estiment que les efforts ne sont pas assez conséquents : plus de 7 répondants sur 10 déclarent que les subsides et avantages fiscaux actuels pour les logements peu énergivores et la rénovation ne suffisent pas à en compenser les coûts.

Une fois de plus, 8 répondants sur 10 soulignent qu'il faudrait simplifier les demandes d'obtention des primes existantes. Une moitié des répondants pense même que tous les investissements non respectueux du climat et de l'environnement dans les logements devraient être surtaxés. C'est un résultat assez paradoxal au vu de la proportion de répondants estimant que les investissements écoresponsables sont trop coûteux.

Le projet de Zuiderzicht à Anvers : un exemple d'habitat vert

La réduction de la taille des logements dans les noyaux urbains densément peuplés et les formes d'habitat alternatives (kangourou, co-habitat) ont un rôle important à jouer pour rendre le parc immobilier plus respectueux de l'environnement. Et les consommateurs belges l'ont bien compris : 6 répondants sur 10 pensent qu'il faudra vivre dans des logements plus petits à l'avenir. En revanche, les avis sont partagés quant à savoir si ces logements doivent se trouver en ville ou à la campagne : 40 % penchent pour la première solution, plus de 30 % estiment au contraire que la vie à la campagne gagnera en popularité.

"Un bel exemple d'habitat vert et de Green Architecture est le projet Zuiderzicht, dans le quartier Nieuw-Zuid d'Anvers. Il a été construit selon les normes propres aux maisons passives, avec des applications Reynaers hautement isolantes comme le système de façade CW 50, les systèmes coulissants CP 155 HI et les fenêtres MasterLine 8 HI+. C'est un parfait exemple d'architecture écoresponsable dans lequel un rôle central revient aux solutions architecturales de fenêtres, mais également aux formes d'habitat alternatives. L'immeuble compte plusieurs buanderies collectives, des espaces de travail partagés, etc. Tout cela permettra aux gens d'occuper un logement plus réduit, mais sans perdre en confort ni en beauté architecturale. Ce type de projet est à la base de la révolution verte dans le secteur de la construction", conclut Stephanie Gross, marketing manager chez Reynaers Aluminium.

*C'est ce qui ressort d'une étude menée par un bureau indépendant pour le compte de Reynaers Aluminium en novembre/décembre 2019 auprès de 1300 Belges âgés de 25 à 55 ans. Elle est représentative en fonction du régime linguistique, du sexe, de l'âge et du diplôme des répondants. Sa marge d'erreur maximale est de 3,64 %.

** Lors de la conception de logements, Green Architecture prend en considération leur impact sur l'environnement, en faisant bâtir ou rénover à l'aide de sources d'énergie et de matériaux de construction renouvelables, et en recourant à la rénovation respectueuse du climat ainsi qu’aux formes d'habitat alternatives. Green Architecture gagne chaque année en popularité aux 4 coins du monde par la multiplication des projets de construction ou de rénovation, d'autorités publiques ou de particuliers.

Contactez-nous
A propos de Groupe Reynaers

Le Groupe Reynaers, actif dans plus de 70 pays de par le monde, est un spécialiste faisant autorité dans le développement, la distribution et la commercialisation d'applications architectoniques innovantes et durables en aluminium et en acier. 

Toutes les activités des sociétés du Groupe Reynaers visent à améliorer la valeur des bâtiments, les conditions de vie et de travail des gens, avec une attention particulière à la durabilité et au design. Les innovations technologiques, l'automatisation et la mutation numérique sont les pierres d'angle du développement de produits et services ultraperfectionnés.

Plus d'informations sur www.reynaersgroup.com